Saison d’hiver en médecine chinoise

Saison
Accueil » 5 saisons » Saison d’hiver en médecine chinoise
a

Le facteur climatique associé à l’Hiver est bien évidement le Froid, même si le vent, l’humidité, et la sécheresse sont aussi présents en cette saison. L’organe associé est le Rein.

L’Hiver est la saison la plus éprouvante pour le corps. Le froid, le manque de lumière, les attaques des maladies sur-sollicitent nos batteries. Et nos batteries selon le principe de la MTC ce sont nos Reins ! La base, les fondements “du yin et du yang” qui interagissent en permanence dans notre corps ce sont eux !!! Les organes les plus profonds et les plus protégés dans notre organisme, la racine de notre énergie.

L’hiver, c’est la saison la plus importante pour nous chouchouter afin de bien vivre toutes les autres. Une saison où nous devons apprendre à recharger nos batteries. Où a minima les épargner !!! Et oui notre monde occidental par ses habitudes est une porte ouverte, béante, pour bien nous vider de notre énergie vitale.

relaxing, lounging, saturday-1979674.jpg
Chouchoutez-vous, mangez et buvez chaud

Comme la nature qui se met en veille et s’endort tout l’hiver nous devons apprendre à nous économiser, nous intérioriser, et ainsi recharger l’énergie de nos reins. La médecine traditionnelle Chinoise, nous aide par quelques clefs à passer l’hiver dans les meilleures condition

L’Homme fait partie de la nature et il suit malgré lui son mouvement

C’est par la tête, que nous perdons le plus de chaleur. Le bonnet est une excellente idée ! En hiver, si l’énergie et le sang sont en quantité suffisante, les pieds et les mains, sont chauds et nous devons, pour éviter un travail supplémentaire à notre organisme, « garder » nos extrémités au chaud également. La zone lombaire et le « Dantien inférieur » le « chaudron » (où résident les reins) doivent être couvert et une bouillotte sur cette zone si besoin sera un plus, souvent en fin de journée l’effet se fait sentir surtout n’hésitez pas, c’est bénéfique. Si des douleurs lombaires sont présentes ou autre sciatique chronique il est nécessaire de soutenir énergétiquement le rein.
Sur le plan de l’émotionnel : évitons de nous disperser et de nous agiter inutilement, devenir casanier est excellent pour se recentrer et se régénérer.

L’Homme fait partie de la nature, et que nous le voulions ou non nous suivons le mouvement de celle ci, ainsi l’hiver se coucher et se lever avec les poules est un bon baromètre pour conserver notre « qi ».
Suivre ce vieil adage nous parle de ralentir nos activités, et de nous économiser ! Ceci afin de conserver notre capacité à jaillir avec la nature montante au printemps. L’idéal serait donc l’hiver de se lever plus tard, en se couchant plus tôt. C’est pour cela que notre décalage horaire (heure d’hiver heure d’été) n’est pas une bonne idée. Rester au plus près de l’heure solaire nous permet une auto régulation en accord avec la nature.

Notre société nous propose des vacances en été et de travailler plus en hiver …. Chercher l’erreur ! comment s’épuiser au fil des ans.
Pour l’aspect diététique la priorité est aussi d’éviter de refroidir notre organisme en mangeant et buvant chaud et en évitant au maximum les salades, repas froids et autres crudités.

Nature énergie vous propose

les formules de Pharmacopée

qui nourrissent les reins